PROGRAMME D’INTERVENTIONS PRIORITAIRES EN EDUCATION (PIPE) 2013-2016

Publication date

Authors

ABSTRACT

PROPOSITION QUI SERA SOUMISE AU MINISTRE POUR VALIDATION : La constitution haïtienne garantit le droit à l’éducation de base à tous les enfants du pays, quelle que soit son appartenance religieuse, sociale et économique. Les différentes tentatives de réforme, toutes axées sur l’obligation et la gratuité, indiquent que cette prérogative constitutionnelle a depuis longtemps été la priorité des gouvernements haïtiens. La plus récente des propositions de réformes (le rapport du GTEF1) date de 2010 et regroupe sous 33 recommandations les objectifs stratégiques devant conduire cette fois vers la refondation du système éducatif haïtien. Le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), ayant le mandat de formuler et de mettre en oeuvre les politiques éducatives, a élaboré en mai 2010 le plan de mise en oeuvre des 33 recommandations pour 2010-2015 (PO). Ce plan structuré en neuf (9) axes d’intervention touche tous les aspects de la refondation du système éducatif. Les neuf axes d’intervention concernent : (i) la gouvernance générale du secteur ; (ii) les savoirs enseignés et les curricula ; (iii) la formation et le perfectionnement des diverses catégories du personnel du secteur ; (iv) la prise en charge de la petite enfance, des 4-5 ans du préscolaire, ainsi que l’obligation scolaire aux trois cycles du fondamental ; (v) la mise en place de l’enseignement secondaire général de 4 ans ; (vi) la consolidation et l’extension du réseau des centres et des établissements de formation professionnelle et technique en renforçant la gouvernance du sous-secteur ; (vii) la modernisation du sous-secteur de l’enseignement supérieur ; (viii) la réhabilitation et le renforcement de l’éducation spéciale et ; (ix) l’éradication du phénomène de l’analphabétisme touchant les 16 ans et plus.

FULL TEXT