ENQUÊTE SUR LES CONDITIONS DE VIE EN HAÏTI (ECVH Volume II)

Publication date

Authors

ABSTRACT

L’Enquête sur les Conditions de Vie est la première du genre en Haïti. Conçue et exécutée par l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique (IHSI) avec l’assistance technique de l’Institut d’Etudes Internationales Appliquées de Norvège (FAFO), l’ECVH couvre un large spectre des conditions de vie des individus et des ménages dans les domaines du logement et des infrastructures, de la démographie, de la production des ressources humaines (éducation, santé), de l’organisation sociale, des relations entre la force de travail et le « marché du travail », de l’économie des ménages tant en milieu urbain qu’en milieu rural. Alors que la plupart des enquêtes disponibles mises en oeuvre abordent des thèmes bien précis : éducation, démographie et santé, revenus et consommation, etc.

L’ECVH s’inscrit dans la tradition des analyses des conditions de vie objectives observables. Celles-ci constituent l’environnement – au sens large – dans lequel évoluent individus et ménages. Elles sont aussi la résultante des stratégies des individus et des ménages, sous la contrainte de l’environnement au sens strict, des politiques publiques, et des acteurs privés comme les entreprises, les associations ou les organisations non-gouvernementales.

L’enquête prend également en compte la tradition des analyses en termes de qualité de vie qui mettent l’accent sur la « mesure » de la satisfaction qu’expriment les individus à l’égard de leur vie en fonction des objectifs qu’ils se sont assignés et l’interaction entre leur propre personnalité et les structures extérieures à l’individu en tant que tel. En effet, les perceptions des individus à l’égard de leur état de santé, de l’école et des parcours scolaires probables de leurs enfants, à l’égard des institutions, des services ou de leur mode de vie ont fait l’objet de plusieurs questions. Le point de vue « subjectif » des acteurs est ainsi restitué, permettant de mieux saisir les manières de penser, les attentes des uns et des autres.

En d’autres termes, on part de l’idée selon laquelle les individus et les ménages sont des sujets qui poursuivent des objectifs en mobilisant les ressources dont ils disposent. Ces ressources sont de différents ordres (physiques, financières, sociales, etc.) et sont en quelque sorte transformées en moyens monétaires et en qualité de vie.

FULL TEXT

RELATED CONTENT